Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Contact

 

Ce blog n'est quasiment plus mis à jour mais je le laisse encore ouvert et me tiens dispo!

 

 

fleurs.png


Tu peux:


M'écrire: 

 

Me laisser un message sur mon livre d'or , Merci!



 

Il y a visiteur(s) actuellement sur ce blog.


Il y a eu   visiteurs depuis sa création en avril 2005.


BONJOUR A TOI!!






Tu es ici sur mon blog =>
"Breathe" ou "C'est l'air que je respire"
"Breathe" c'est le titre d'une chanson pop américaine,
qui a été reprise en francais sous le titre "C'est l'air que je respire".

CLIQUEZ POUR ECOUTER "BREATHE" DE M.W SMITH
 

 



Le premier besoin de l'être humain, avant même de boire et de manger, c'est de respirer.
Et outre donner de l'air à nos poumons, notre âme respire elle aussi, et elle a besoin d'oxygène!

Et sur ce blog je voudrais partager que je crois en Dieu et que c'est comme si sans lui, je manquais d'air.
Tu vas peut être te dire: "wow, encore un truc religieux" et bien stop!
Si j'ai mis ce blog dans la rubrique "Journal intime" et pas "Religion", c'est parce que ce que je vis avec Dieu,
ce n'est pas une "religion" mais c'est une relation avec mon créateur et sauveur.

Je voudrais simplement te montrer ce qu'est la foi chrétienne
 et ce que je vis avec Jésus! (sans parler de "Religion").

Tu trouveras sur ce blog quelques reflexions sur Dieu et ses "Clins Dieu", de la musique chrétienne en mp3 libres de droit, des témoignages de ce que Dieu fait, des petits films et clips sympas piochés sur le net!


Surfe + rapidement en cliquant sur les titres de catégories à gauche.
1 click = 1vote:  Merci!
30 septembre 2005 5 30 /09 /septembre /2005 00:00

Témoignage de Eithiel: visiter son blog

 

"Il y a quelques années de cela, alors que je n'étais pas encore chrétien, j'ai reçu une vision dont je savais qu'elle venait de Dieu.

 

A cette époque, ne connaissant pas le Seigneur, non pas que je n'en avais pas entendu parler, je marchais, comme la plupart de ceux qui vivent sous le ciel, selon le train du monde. Ma vie ne ressemblait en rien à celle que je connais maintenant dans le Christ. Je vivais pour moi, pour mes envies, et j'accomplissais, sans retenue, les désirs du coeur de ma jeunesse. Ainsi je me livrais à toutes sortes de folies joyeuses! Flanqué de quelques camarades, nous faisions de la musique, fumions du cannabis, vivant selon nos penchants et accomplissant nos fantasmes ! Je connu quelques filles et la fidélité n'était pas mon partage, sacrifiant ce trésor de Dieu au profit d'un plaisir immédiat. Je me trouvais alors en plein dans le monde des ténèbres mais je n'en avais pas conscience, du moins pas tout à fait.

 

Un matin, pendant que je me trouvais encore au lit, une chose que je n'avais encore jamais vécue de la sorte arriva, et j'eus une vision :

 

Je sortis lentement de mon corps et l'impression que je ressentis autour de moi était agréable. Puis je me retrouvai dans une obscurité en forme de tunnel au bout duquel se trouvait une lumière brillante. Mon âme s'élevait doucement et je traversais ce tunnel par une force douce qui ne venait pas de moi, comme si, à ce moment, j'étais conduit par une personne. J'allais vers cette lumière lorsque soudain une couronne d'épines apparut autour de l'extrémité du tunnel, c'est à dire autour de la lumière. Et j'eus peur! Car je ne pouvais plus la traverser, la couronne d'épines m'auraient déchiré. Ce qui jusque là semblait agréable commençait à changer d'aspect. je vis un point noir apparaître au milieu du cercle de lumière. Je fus étonné, mais un deuxième point apparut, et un troisième et le phénomène s'accéléra en s'amplifiant jusqu'à ce que mon âme soit dans l'obscurité complète...

 

Je me réveillai en même temps qu'une grande crainte me saisit; et une voix à l'intérieur de moi, une voix qui n'était pas audible pour nos oreilles, me parla. Je compris que Dieu me disait de changer de vie et que si je continuais de marcher selon les voies de mon coeur et le train du monde, avec ses convoitises et son orgueil, sa vanité et le mal que la société produit, alors j'entrerai dans ce coin sombre de l'univers pour toute l'éternité.

 

Croyez-moi, je n'ai pas été parfait dans ma vie, mais je ne suis pas un menteur. Ce que je raconte ici, je l'ai vécu. Je me suis réveillé ce jour là en pleurs, et ne n'ai cessé de pleurer pendant au moins une heure. J'avais honte de ma vie, honte du mal que j'avais fait et toute ma misère était devant moi.

 

Aujourd'hui nous rions et nous ne croyons pas ce que la Parole de Dieu dit, cependant lorsque nous serons devant lui, soyez en sûr, si nous n'avons pas obéi à la Justice de la foi, à la Justice de la pureté et de l'amour, si nous n'avons pas recherché le bien, non seulement nous serons couvert de honte devant toute la création, car tout sera mis à nu (même les oeuvres les plus secrètes), mais encore une terrible angoisse éternelle sera le peine de n'avoir pas écouter la voix de Dieu et répondu à sa Parole.

 

Je souhaite de tout coeur que vous receviez ce message, comme un témoignage sincère et honnête, d'un homme qui a vu la main de Dieu dans sa vie et la grâce de Christ pour la changer.

 

Je prie de tout coeur, afin que toi, homme qui passe par hasard ou conduit par Dieu sur ces pages, tu ouvres ton âme maintenant à l'Evangile de Christ qui seul peut te sauver, car il est le Fils de l'amour de Dieu, qui seul peut te sauver devant la colère à venir.

 

Que Dieu te bénisse.

Eithiel.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

commentaires

noémie 26/08/2009 11:03

Je trouve que c'est vraiment bien que Dieu est montré les choses clairement ,je prie pour que des gens qui ne crois pas en Dieu tombes sur ce messages car j'aimerai vraiment aller au paradis avec tout le monde                                                                                                   merci biss

momoth 01/10/2005 10:08

Il est est très bon ce témoignage et il rappelle les deux messages que j'ai mis sur mon blog concernant l'enfer. Eh oui l'enfer existe et, moi je n'aimerai pas y aller et que ma famille n' y aille pas non plus.
Bisous